déroulement séjour en addictologie
31 août 2021 Par Cathy Loise 0

Comment se passe un séjour en addictologie ?

En matière d’addiction, les chiffres sont inquiétants en France. En effet, dans l’hexagone, on récence 12 millions de fumeurs de tabac,  1.5 million de fumeurs de cannabis régulier, 3.4 millions de consommateurs d’alcool et près de 2.1 millions d’expérimentateurs de cocaïne.

Dans le cas d’une dépendance avérée en matière de substance psychoactive, des soins en addictologie devraient être administrés. Après en fonction de la gravité de la situation, le traitement pourrait jusqu’à requérir une hospitalisation. 

Le déroulement d’une consultation chez un addictologue

L’addiction est une pathologie potentiellement grave. Effectivement, elle peut engendrer des dommages psychiques, somatiques et sociaux. Pour ceux qui ont des problèmes graves avec l’addiction, il est donc très recommandé  d’effectuer une consultation. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre auprès d’un établissement spécialisé comme les ESJ, les MDA, les CSAPA, les CAARUD et les CJC. Pendant la consultation, l’addictologue pourrait ensuite recommander un simple servage ou un séjour addicologique de niveau 1 ou niveau 2.

Les soins de base en addictologie

L’appui psychologique

Comme l’addiction pourrait entrainer une dégradation morale, les premiers soins se portent sur un soutien psychologique. Et chez certaines personnes, surtout si la conduite addictive mène à des dysfonctionnements neurophysiologiques ainsi que des troubles de l’humeur et du comportement, un appui psychiatrique pourrait s’avérerait alors nécessaire.

L’apprentissage à réduire l’addiction

Avant le passage au servage, les soins en addictologie se devraient se porter sur l’apprentissage à maitriser la réduction de consommation de substance psychoactive. Pendant ce moment, le concerné pourrait prendre certains médicaments comme le Selincro et le baclofène.

Le servage

Pendant le servage, le sujet concerné devrait faire un arrêt brutal de sa consommation en substance psychoactive. Toutefois, pour apaiser le manque, le médecin traitant pourrait prescrire des produits de substitution comme la méthadone pour les personnes addicts à l’héroïne.

Les différents types de séjour en addictologie

Séjour addictologique niveau 1

Un séjour addictologique de niveau 1 se porte sur une technique de servage résidentiel classique dans un établissement spécialisé. Pouvant avoir une durée de une semaine en moyenne, outre soigner l’addiction, il se porte également sur l’évaluation des éventuels dégâts somatiques entrainés par la consommation excessive d’alcool, de drogue ou de tabac. 

Séjour addictologique niveau 2

Un peu plus complexe, un séjour de niveau 2 est principalement réservé aux individus qui souffrent d’une dépendance majeure. Il pourrait aussi concerner les personnes qui pourraient potentiellement présenter un danger pour la société. Pouvant se faire dans une unité psychiatrique, sa durée est d’environ 5 à 6 semaines tout au minimum.

Comment s’effectue les soins de suite et de réadaptation en addictologie ?

Afin de consolider l’abstinence, la post cure est vivement recommandé même pour un simple servage. Pouvant conduire à une hospitalisation qui peut durer jusqu’à 12 semaines, la SSRA se porte également sur la rééducation fonctionnelle des personnes qui ont subit des dommages neurologiques.

Copyright © 2021 Congresors-territoiresetsante — Tous droits réservés